MASTER mention SANTE

Responsable : Cécile Butor (cecile.butor@u-paris.fr)

La mention Santé s’adresse aux étudiants intéressés par les problématiques cliniques. L’enseignement théorique consolide formation en biologie cellulaire et intégrée, et initie à la recherche qualitative et quantitative. La coloration est forte en odontologie et en physiopathologie fœtale. La mise en application se fait sous forme de stages de recherche clinique ou de recherche expérimentale en lien avec une problématique clinique.

Les cinq parcours proposés par l'UFR sont les suivants : 

  • Parodonte et tissus péri-implantaires (recherche et professionnel)
  • Endodonte (professionnel)
  • Maladies rares oro-faciales (recherche et professionnel)
  • Douleurs oro-faciales (recherche et professionnel)
  • Interdisciplinaire (recherche)

Les étudiants doivent suivre des stages cliniques ou de recherche correspondant à la discipline d’orientation, en première et deuxième année de Master.

La sélection des étudiants se fait sur audition par une commission d'admission.

Contact secrétariat UFR odontologie - Garancière: Mme Annick Ligot (annick.ligot@u-paris.fr)
 

PARCOURS PARODONTE ET TISSUS PÉRI-IMPLANTAIRES

Responsables Hélène Rangé (helene.range@gmail.com) et Marjolaine Gosset (marjolaine.gosset@u-paris.fr)

Le parcours a pour objectif de former des étudiants à la connaissance du parodonte et des tissus péri-implantaires. On observe en odontologie une sophistication thérapeutique et une évolution des besoins nécessitant une prise en charge de malades spécifiques. Ce parcours si le stage est effectué en clinique permet aux odontologistes d’élargir leurs compétences.  Les disciplines de la parodontologie et de l’implantologie orale ne disposent pas actuellement d’une formation spécifique dans le cursus odontologique. L’odontologie est une discipline alliant haute technologie et connaissance profonde des mécanismes biologiques. La sophistication des moyens cliniques et l’élargissement des thérapeutiques à des malades présentant des pathologies autre qu’orales, nécessitent une connaissance approfondie des moyens à mettre en œuvre pour traiter les cas complexes.Les étudiants effectuent un stage de recherche, clinique ou expérimentale portant sur l’intitulé de la spécialité. Les étudiants ayant une formation odontologique peuvent effectuer à la place un stage clinique au sein d’une consultation de parodontologie qui permet de mettre en pratique la formation.

PARCOURS MALADIES RARES ORO-FACIALES

Responsables Renata Kozyraki (renata.kozyraki@inserm.fr), Bruno Gogly (bruno.gogly@u-paris.fr) et Muriel de la Dure-Molla (muriel.deladure-molla@aphp.fr)

Le parcours a pour objectif de former, par l’approche clinique, des étudiants issus de formations diverses du secteur santé et scientifique. En termes de santé publique, on observe une évolution des besoins nécessitant une prise en charge de malades spécifiques, notamment handicap ou maladies rares. Cette demande a nécessité la création de centres spécialisés et oblige les odontologistes à un approfondissement de leurs compétences. On observe également une sophistication thérapeutique associée aux évolutions de la recherche en odontologie (utilisation de facteurs de croissance, implants dentaires, etc…).

Le parcours maladies rares oro-faciales comprend : un enseignement théorique, incluant cours, séminaires, discussion de cas cliniques et revues de littératures ; et un enseignement clinique et de recherche où les étudiants pourront acquérir les connaissances dans le domaine des diagnostics avancés et des traitements complexes. Le programme comprend également le développement et, si possible, la mise en œuvre d’un projet de recherche clinique par l’étudiant. Les étudiants effectuent un stage de recherche, clinique ou expérimentale portant sur l’intitulé de la spécialité. Les étudiants ayant une formation odontologique peuvent effectuer à la place un stage clinique au sein d’une consultation hospitalière de maladies rares oro-faciales.

PARCOURS DOULEURS ORO-FACIALES

Responsables Yves Boucher (yves.boucher@u-paris.fr) et Adeline Braud (adelinebraud@noos.fr)

La formation proposée comprend un corpus théorique englobant les aspects sémiologiques, diagnostiques, physiopathologiques  et thérapeutiques des douleurs oro-faciales. Les étudiants effectuent un stage de recherche, clinique ou expérimentale portant sur l’intitulé de la spécialité. Les étudiants ayant une formation odontologique peuvent effectuer à la place un stage clinique au sein d’une consultation douleur hospitalière qui permet de mettre en pratique la formation, tant pour les douleurs aigues que chroniques. Une réflexion stimulée par des staffs cliniques,  des recherches bibliographiques et la conception de projets de recherche complète le parcours afin d’appréhender la globalité de la prise en charge thérapeutique des patients douloureux.

A la fin de la formation, l’étudiant sera capable de

  • comprendre la physiopathologie de la plupart des douleurs oro-faciales complexes ;
  • mener une recherche bibliographique et analyser un article scientifique, principalement ceux ayant trait à la recherche clinique
  • identifier un sujet et proposer un protocole  de recherche clinique
  • documenter les cas cliniques à but de recherche médicale
  • connaitre les étapes de rédaction d’un projet de recherche clinique
  • pour ceux qui auront fait le stage clinique diagnostiquer et proposer un plan de traitement, identifier les spécialistes concernés par les troubles douloureux complexes et adresser  les patients

PARCOURS ENDODONTE

Responsables Tchilalo Boukpessi (tchilalo.boukpessi@u-paris.fr) et Marjorie Zanini (marjoriezanini@gmail.com)

Le parcours comprend : un enseignement théorique, incluant cours, séminaires, discussion de cas cliniques et revues de littératures ; et un enseignement clinique où les étudiants pourront acquérir les connaissances dans le domaine des diagnostics avancés et des traitements complexes. Le programme comprend également le développement et, si possible, la mise en œuvre d’un projet de recherche clinique par l’étudiant. Les étudiants ayant une formation odontologique peuvent effectuer un stage clinique au sein d’une consultation hospitalière d’endodontie qui permet de mettre en pratique la formation. L’enseignement aura pour objectif d’appréhender en profondeur les processus physiopathologiques impliqués dans la destruction tissulaire du conjonctif pulpaire dans un contexte différent de celui de la maladie carieuse (qui fait l’objet de la formation initiale). Seront abordées toutes les autres formes de dégénérescence, et notamment la sénescence ou le traumatisme. Il prévoit également d’aborder les répercussions extra dentaires de ces pathologies, ainsi que les complications médicales inhérentes à l’échelle individuelle et à celle d’une population. Le traitement de ces pathologies complexes et peu fréquentes qui représente l’objet principal de cette formation spécifique, repose de façon essentielle sur l’établissement d’un diagnostic précis et difficile, qui nécessite une connaissance spécifique de ces processus peu connus et rarement enseignés.

PARCOURS INTERDISCIPLINAIRE

Responsable Cécile Butor (cecile.butor@u-paris.fr)

Le parcours Interdisciplinaire forme à la recherche clinique et éventuellement expérimentale dans une thématique proche de la clinique. A la fin de la formation, l’étudiant aura des bases de recherche clinique dans plusieurs disciplines. Il sera capable

  • d'appréhender ce qu’est une thématique clinique;
  • de mener une recherche bibliographique et analyser un article scientifique, principalement ceux ayant trait à la recherche clinique
  • d'identifier un sujet et proposer un protocole  de recherche clinique en coordination avec un service clinique

Plan du site - Mentions légales - Nous contacter

© 2015 UFR Odontologie - Paris Diderot | 5, rue Garancière - 75006 PARIS | Tel : 01 57 27 87 13