Garancière, un lieu d'histoire, de savoir et d'avenir

A la différence d’autres établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP), l’université Paris Diderot - Paris 7 ne semble pouvoir revendiquer aucun caractère « immémorial ». De plus, son installation relativement récente sur un campus propre ne lui a conféré que très récemment une identité lisible dans le paysage universitaire francilien.

Un tel constat demeure cependant très superficiel ; car certaines composantes, instituts ou laboratoires qui en font aujourd’hui partie intégrante existaient parfois bien antérieurement et constituent aujourd’hui en son sein comme autant de lieux d’histoire, de mémoire, de savoir et d'avenir.

L’unité de formation et de recherche d’odontologie (UFR) s’inscrit dans cette singulière sécularité car sa création fait suite à une motion votée le 8 juin 1882 par le conseil de la Faculté de Médecine de Paris qui préconisait la création d’une école afin d’élever le niveau de formation théorique, pratique et clinique des praticiens de l’Art dentaire afin de l’inscrire dans une réelle perspective médicale. L’Institut odontotechnique de France fut ainsi inauguré deux ans plus tard en 1884. Installé dans un premier temps au 3 rue de l’abbaye dans le VIème arrondissement et devant le succès grandissant de la formation, il fut reconnu d’utilité publique en 1892 et traversa le boulevard Saint-Germain au début du XXe siècle pour emménager dans de nouveaux bâtiments, sans doute plus adaptés, au 5 de la rue Garancière.

Héritière de cette école privée, l’UFR d’Odontologie occupe aujourd’hui ces mêmes locaux désormais universitaires constituant un exemple assez unique dans un même espace d’une continuité de lieu, de temps et de destination dont la richesse du patrimoine archivistique sera dans un futur proche un objet d’études et de recherche. A travers ces do-cuments, c’est en effet l’histoire d’une profession de santé qui se dé-roule à laquelle l’Institut odontotechnique de France devenu Association de l’Ecole Odontologique apporta une contribution déci-sive. C’est son propre conseil d’administration qui en 1972 orchestra ainsi la cession à l’Etat et son rattachement à l’université Paris 7 pa-rallèlement à la publication la même année du décret n° 72-933 du 10 octobre 1972 relatif au diplôme d'Etat de docteur en chirurgie den-taire et à l’avènement de l’Odontologie comme discipline hospitalière. Une double voire triple démarche qui, d’une certaine façon, trouva son aboutissement sémantique en 2010 avec l’avènement du terme de « Médecine bucco-dentaire ». Comme quoi la préservation d’une longue tradition n’a jamais constitué un obstacle à la modernité.

 

Grégory AUPIAIS 
Responsable administratif

UFR d’Odontologie 

Plan du site - Mentions légales - Nous contacter

© 2015 UFR Odontologie - Paris Diderot | 5, rue Garancière - 75006 PARIS | Tel : 01 57 27 87 13