DFASO2 (D3)

Organisation de la formation en vue du diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire

Le diplôme de formation générale en sciences odontologiques sanctionne le premier cycle des études en vue du diplôme d’état de docteur en chirurgie dentaire ; il comprend 6 semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens correspondant au niveau licence. Les deux premiers semestres correspondent à la PACES. Le diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques, défini dans l’arrêté du 8.4.2013, sanctionne le deuxième cycle ; il comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 crédits européens correspondant au niveau master (DFASO1 et DFASO2).

Objectifs de la formation approfondie en sciences odontologiques

Les années DFASO1 et DFASO2 ont pour objectifs : 

  • L’acquisition des connaissances scientifiques, médicales et odontologiques complétant et approfondissant celles acquises au cours du cycle précédent et nécessaires à l’acquisition des compétences pour l’ensemble des activités de prévention, de diagnostic et de traitement des maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées, de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenants ;
  • L’acquisition des connaissances pratiques et des compétences cliniques dans le cadre de stages et de formation pratique et clinique ;
  • Une formation à la démarche scientifique ;
  • L’apprentissage du raisonnement clinique ;
  • L’apprentissage du travail en équipe pluriprofessionnelle ;
  • La sensibilisation au développement professionnel continu comprenant l’évaluation des pratiques professionnelles et l’approfondissement continu des connaissances.

Les semestres 3 & 4 de l’année DFASO2 comportent en tout 13 UE réparties entre les deux semestres : 

  • Unités d’enseignement théorique (9 UE) représentant 30 ECTS ;
  • Unités d’enseignement clinique (2 UE) représentant 24 ECTS ;
  • Unités d’enseignement complémentaire : UE librement choisies ou UE libre correspondant à 6 ECTS.

Conformément à l’article 12 de l’Arrêté du 8 avril 2013, un certificat de synthèse clinique et thérapeutique est organisé au cours du dernier semestre de formation. Ce certificat est destiné à vérifier les compétences acquises par les étudiants au cours des deux premiers cycles d’études et leur capacité à synthétiser les connaissances acquises. Le jury de ce certificat doit être pluridisciplinaire. Une session de rattrapage est organisée. Conformément à l’article 15 de l’Arrêté du 8 avril 2013, le DFASO est délivrée aux étudiants ayant validé l’ensemble des unités d’enseignement permettant d’acquérir les 120 ECTS & par la validation du CSCT. 

Les principales modifications concernent l’organisation des enseignements. Précédemment, les disciplines étaient regroupées en différents modules théoriques, celles-ci étaient compensables dans le module avec une note plancher de 05/20. Les modules n'étaient pas compensables entre eux. Des enseignements pratiques étaient individualisés et la note plancher était de 10/20. Un stage clinique annuel était validé quantitativement et qualitativement par un certains nombres d’actes cliniques à réaliser. 

Dans cette nouvelle maquette, l’enseignement du DFASO2 comprend : 

  • Un tronc commun représentant 90 % du cursus (54 ECTS) constitué d’unités d’enseignement théorique et d’unités d’enseignement clinique.
  • Un parcours personnalisé représentant 10 % du cursus (6 ECTS) au cours duquel l’étudiant pourra choisir d’approfondir ou de compléter ses connaissances. Il est constitué d’unités d’enseignement  librement choisies parmi des formations dispensées au sein de l’université :
    • Dans un domaine de l’odontologie ;
    • En vue d’une orientation vers la recherche ;
    • Dans un domaine autre que l’odontologie.

Modalités du Contrôle des Connaissances de la 5ème année du diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques (DFASO2)

Les éléments constitutifs d'une unité d'enseignement sont appelés "disciplines". Au sein de chaque unité d'enseignement, la compensation entre les notes obtenues aux différentes matières s'effectue avec une note éliminatoire située à 05/20 pour les unités d’enseignement théorique. Sauf dispositions spécifiques, la moyenne au sein de l'UE est calculée en attribuant à chaque matière un coefficient. Dans chaque unité d'enseignement, les aptitudes et l'acquisition des connaissances sont appréciées soit par un contrôle continu, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. 

Règles générales de validation

  • Les différentes UE ne sont pas compensables entre elles.
  • Les différentes UE d’enseignement théorique sont validées à 10/20 et sont capitalisables (UE 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 9, 10, 11 & 12). Les disciplines (ECUE) d’une UE théorique sont compensables entre elles et la note plancher est de 05/20.
  • La validation des UE clinique (UE 6 & 13) est prononcée par le directeur de l’unité de formation et de recherche sur avis du praticien responsable de la structure d’accueil (pôle ou service d’odontologie) en fonction de la qualité et de la quantité d’actes cliniques réalisés. Ces UE clinique ne sont pas capitalisables, elles ne sont acquises que lorsque l’étudiant est admis en année supérieure.

La validation des connaissances s’effectue de la façon suivante

  • L’évaluation des connaissances et aptitudes s’effectue chaque semestre, soit par contrôle continu, soit par examen écrit terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. Les épreuves de contrôle continu peuvent comporter des devoirs, des soutenances orales, des travaux à réaliser. La note de contrôle continu peut être également relative à la participation active de l'étudiant lors des séances de TP ou TD, à l'évolution de son travail au cours de l'année et à l'appréciation des résultats obtenus aux différentes activités réalisées.
  • Elle porte sur les UE et permet l’acquisition de 30 crédits par semestre soit 60 ECTS par an ;
  • Pour chaque UE, deux sessions d'examen sont organisées par an. La session de rattrapage intervient dans un délai qui ne peut être inférieur à deux semaines après la publication des résultats semestriels. Un étudiant ne peut prétendre à plus de deux sessions au cours d'une même année universitaire. Les notes des ECUE (disciplines) d'une UE non acquise à la première session peuvent être capitalisées pour la deuxième session. Une UE acquise ne peut pas être repassée ultérieurement sauf cas particulier des UE clinique (6 & 13) en cas de redoublement.
  • Pour être admis dans l’année supérieure l’étudiant doit avoir validé l’ensemble des Unités d’Enseignement théorique (UE 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 9, 11 & 12) ou n’avoir qu’une seule UE théorique non validée (en dette). Les UE clinique (UE 6 & 13) qui sont considérées comme des pré-requis à la clinique odontologique de l’année supérieure doivent être validées en totalité ainsi que la validation du CSCT.
  • En cas de redoublement, les 2 Unités d’Enseignement clinique (UE 6 & 13) sont à revalider. En effet, il n’est pas imaginable qu’un étudiant ne s’entraîne plus en pratique clinique dans un domaine de compétence pendant une année parce qu’il redouble.

Plan du site - Mentions légales - Nous contacter

© 2015 UFR Odontologie - Paris Diderot | 5, rue Garancière - 75006 PARIS | Tel : 01 57 27 87 13